« Mais non, le sexisme n’existe pas ! » Illustration d’un aveuglement consenti.

A partir d’une simple réflexion sur face de bouc, tout un débat est apparu !
Une amie publiait un lien qui illustrait le sexisme ordinaire (un jeu de mécano proposé à un  garçon, une poupée proposée à une fille, et l’étonnement qu’il y ait si peu de femmes ingénieures).

Quelqu’un a alors répondu:

«C’est plus une question de sexisme de nos jours

juste une question d’ouverture d’esprit des parents.»

Évidemment, j’ai bondi ! Je n’aurai pas du, car les débats sur FB sont rarement efficaces et constructifs, mais cela m’a tellement énervée de voir que l’on pouvait encore nier une vérité aujourd’hui, que je me suis lancée. Et je ne pensais pas tomber de si haut.

Je l’appellerai «Elle», une femme qui se présente comme ayant fait des études (et qui a essayé de bien me «casser» sur ce fait au départ) mais qui s’emmêle dans ses raisonnements, se base sur quelques notions acquises en fac (et beaucoup de préjugés personnels qu’elle colle par dessus). Pour finir en apothéose sur le mode «c’est les parents [et les gens] qui sons cons», mais pas la société. Sans aucune source bibliographique ni référence (bon, on est sur FB…), et à grand renfort d’extrapolation sur des exemples personnels,  alors que je me suis amusée à envoyer quelques liens pour élargir les exemples et les réflexions.

Ce qui me donne une bonne excuse pour développer mon point de vue et citer quelques liens!

Lire la suite