Mon couplet sur les couches lavables: comment ça fonctionne? (3/3)

Vous avez choisi des couches, ou en tout cas, vous avez quelques couches en main pour commencer. Mais comment faire? Comme dans la vraie vie, c’est plutôt mieux de le savoir avant d’avoir les couches et le bébé qui va avec, en avant pour les explications…

Concrètement, comment on fait au jour le jour?

Eh bien, on change son bébé quand la couche est sale ! 😉

Sauf qu’on ne jette ni la couche, ni le bébé (avec l’eau du bain).

Trêve d’humour pourri, revenons sur le matériel nécessaire au change d’un bébé. Eh oui, petite désillusion,  les couches seules ne suffisent pas. Un peu de matériel supplémentaire peut venir compléter la panoplie, pour plus de facilité d’utilisation. A chacun de voir si cela lui parait essentiel ou négligeable, et si on peut l’avoir neuf, d’occasion, le bricoler, s’en passer…

1) un gros seau ou une poubelle en plastique avec un couvercle (on peut l’acheter mais aussi le récupérer, le recycler…) Il n’est pas obligatoire de prendre le modèle le plus cher et soi disant «spécial couche» (jamais compris pourquoi!) sur le net, cela n’aura aucune conséquence sur la vie de la couche!

On peut aussi rajouter un filet qui permet de moins manipuler les couches.

2) de l’huile essentielle de Tea tree pour ses propriétés anti-bactériennes (ma préférence va aux flacons de 30 mL, trouvables sur le net aussi) et éventuellement un de lavande ou de lavandin ou autre huile essentielle dont vous aimez l’odeur.

3) du papier de protection

il s’achète également sur les boutiques ou en ligne. C’est le «consommable» de la CL. Mais il facilite bien la vie, surtout quand les selles sont encore fréquentes et liquides (on parle de bébé là, pas de miss glamour!). Il peut être remplacé par des voiles polaires. Là encore, vous n’êtes pas obligé d’acheter, vous pouvez les faire vous même dans des vieux vêtements en polaire (nul besoin de coudre: juste découper des rectangles à la bonne taille !)

4) des boosters ou inserts supplémentaires

5) une machine à laver

Aujourd’hui, si vous n’avez pas cet élément électroménager chez vous, je vous souhaite bonne chance avec un bébé. Certains font le choix de la décroissance et du minimalisme, je ne critique pas, je dis bravo! et bon courage. Je pense seulement que cet appareil simplifie largement la vie !!! Si vous avez besoin d’en changer, évidemment, privilégiez les modèles A+ ou A++, et pensez à adapter la taille au volume de linge familial.

lessive2

Non, on ne lave plus les couches ainsi…

6) de la lessive

Le choix de la lessive peut être un peu délicat, car certaines «encrassent» les CL. Il existe en particulier une lessive «spéciale CL» que vous trouverez facilement sur le oueb. Je n’ai jamais essayé…

Pour les irréductibles du DIY,  les lessives maison à la cendre conviennent très bien. Éviter celles contenant de la glycérine et notamment celles au savon de Marseille.

Grâce à  la magie du réseau, vous pouvez accéder aux résultats des essais d’utilisateur.trice.s de CL ! Voici des liens qui vous permettront de choisir une lessive qui n’encrasse pas les CL: un par là, un ici et encore un.

7) éventuellement un détachant (écolo c’est meiux!)

Le savon au fiel de bœuf fonctionne très bien (et pas que pour les couches…). En cas de grosses salissures, frotter un peu la couche avec ce savon puis passer en machine habituelle. Si vous avez beaucoup de couches/vêtements de bébé très sales, mettez le savon au fiel dans la machine en lieu et place de la lessive.

Le remède miracle pour enlever les tâches de selles qui semblent indélébiles? le soleil ! Faites votre lessive habituelle et étendez-la au soleil (le plus difficile est de trouver le bon lieu et le bon jour…) En séchant, les tâches disparaissent! Cela fonctionne aussi même après plusieurs lavages si vous n’avez pas de soleil dans l’immédiat.

Et quelles que soient les couches:

des cotons lavables ou jetables, des gants de toilette ou lingettes lavables, du liniment, du lait de toilette, ou tout simplement de l’eau et du savon doux ou surgras, de la crème pour le change si besoin…

Petit résumé illustré, parce que ses photos sont très bien faites et que ça m’évite d’en faire à mon tour ! (et à qui j’emprunte celle-ci)

couches_produits

Crédit photo : zouperlipopette.com

Au quotidien:

Lors du change de bébé:

Si présence de selles: vous jetez le voile de protection avec les selles dans les toilettes.

Puis, vous mettez la couche sale dans le seau. Ajoutez, soit directement sur la couche, soit sur un coton/tissu lavable, quelque goutes d’huile essentielle de Tea tree et/ou de lavande. Ne surtout pas faire trempez les couches sales en attente de lavage ! Je ne sais d’où vient cette légende, mais, en plus de consommer de l’eau inutilement, c’est absolument anti-hygiénique ! Éventuellement, vous pouvez rincer une couche si les selles ont bien marqué, à la main ou en cycle rinçage de la machine si vous avez plusieurs couches.

Quand vous faites une lessive (tout type de linge, sauf le délicat, la laine, la soie…), vous rajouter les couches à celle-ci. [Donc: économie]. Inutile de mettre à 90°C ou 60°C exprès, faites comme pour le linge d’habitude. Les couches sont très bien lavées à 30 ou 40°C. Il est même fortement déconseillé de les laver à 90°C, surtout les TE1 ! Les langes et couches classiques en coton peuvent supporter une lessive très chaude, mais cela n’est pas nécessaire.

Régulièrement: pensez à décrasser vos couches, quand vous trouvez qu’elles n’absorbent plus très bien (très variable selon la qualité de l’eau, la lessive utilisée, les produits pour laver votre bébé…) Peut être fait une fois par mois comme une fois par trimestre voire par semestre. Les techniques diffèrent, certain.e.s prônent un lavage en machine sans aucun produit (ni lessive ni rien), d’autres avec du bicarbonate ou des cristaux de soude ou du vinaigre blanc. A chacun de tester et voir ce qui convient. Pensez aussi parfois à décrasser la machine à laver (une à deux fois par an, pas plus !), c’est-à-dire la faire tourner à vide à 90°C. Oui c’est le coté apparemment «pas écolo», mais qui améliore la vie de la machine à laver (avec ou sans CL d’ailleurs). Et qui est largement compensé par le reste (car permet d’utiliser moins de lessive par la suite).

Et un autre résumé en images !

Beaucoup de mamans et quelques papas ont fait des blogs, des tutos, des vidéos à ce sujet, donc je ne m’éternise pas sur le sujet. Consultez la grande toile mondiale avec votre moteur de recherche préféré si vous souhaitez plus de détails (et des photos réalistes –bon  appétit si vous êtes à table).

MON BILAN

Les  +

  • meilleure santé de l’enfant
  • moins de stress dû aux rougeurs, érythèmes, etc
  • moins de déchets
  • moins de consommation d’eau, de pétrole… pour la fabrication
  • moins d’argent dépensé
  • moins de poubelles à sortir
  • pas de panique du dimanche soir 22h: oh, j’ai plus de couches !!!

Les –

  • passer du temps pour trouver les couches adaptées
  • un peu plus de travail pour étendre, préparer et entretenir les couches
  • franchir le pas psychologique d’avoir des couches «sales» chez soi
  • adapter les vêtements les trois ou quatre premiers mois
  • risque de se prendre au jeu et d’acheter des couches «pour le plaisir !»

Pareil: temps de change de l’enfant

TableauComparatif_CL

Un bon tableau synthétique (trouvé ici)

Voilà ! Encore une fois, n’hésitez pas pour les questions ou les commentaires!

Et en bonus, une petite page de questions fréquentes/FAQ…

Publicités

2 réflexions au sujet de « Mon couplet sur les couches lavables: comment ça fonctionne? (3/3) »

  1. Ping : Mon couplet sur les couches lavables (1/3) : pourquoi? | Une aventure familiale…

  2. Ping : Mon couplet sur les couches lavables (2/3): comment les choisir ? | Une aventure familiale…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s