Des « essentiels » en puériculture, vraiment ?

Si vous avez envie d’enfants, avant même que vous soyez enceinte, vous avez sans doute épluché internet, les magazines, et entendu (volontairement ou pas) les conseils des amie.e.s de tous bords. Et si le bonheur attendu se concrétise (désolée pour tous les couples en PMA, certains doivent attendre plus longtemps, trop longtemps…),  vous risquez de devenir accro, de lire les conseils divers et variés, voire, par un clic malheureux au détour d’un onglet, de vous inscrire sur un (des?) site(s) en mettant votre DPA, votre poids et autres données très intimes (et recherchées par les marketeurs mais c’est un autre débat).

Il arrivera alors certainement un moment où, soit par une page ouverte, une publicité ciblée, un mel envoyé, vous tomberez sur un article du genre « les indispensables pour l’arrivée de votre bébé ». Cela peut très bien être sur un catalogue papier, remarquons !

Et s’en suit toute une liste d’appareils, des plus simples aux plus farfelus, des plus petits aux plus gros, des presque gratuits aux plus chers… Si vous avez des connaissances qui ont des enfants, vous êtes peut-être familiarisé avec ce vocabulaire. Sinon, vous apprendrez certainement l’existence d’objets dont 1)vous ignoriez totalement l’existence 2 minutes auparavant (et en viviez très bien, merci)  2) vous n’imaginiez pas qu’un cerveau humain ait été capable de produire cela.

Et la question se pose : aurons-vous vraiment besoin de tout ça ?

C’est ce que semblent dire les magazines (avec plus de pages de publicité associés qu’il n’y en a dans un dictionnaire), les articles web, voire vos copines!.

Petit passage en revue, avec des articles phares, jugés incontournables dans notre inconscient collectif.

Poussette

Vous avez le budget de la princesse Kate ? très bien, vous pourrez vous offrir le super combi cosy/landeau/poussette qui coute un Smic, voire même en acheter un de plus pour laisser dans la résidence secondaire , ça évitera de l’emmener dans la voiture.Résultat de recherche d'images pour "poussette trio"

Vous êtes plutôt ras-des-pâquerettes ? Pensez aux brocantes, aux trocs, aux associations caritatives, à la famille: on peut acheter une poussette d’occasion pour pas grand chose, on peut se faire prêter la poussette de la cousine Gertrude ou de la tante Suzanne.

Mais d’ailleurs, avez-vous forcément besoin d’une poussette? Imaginez un moment les trajets que vous allez faire, voire faites-les à pieds en vous imaginant avec une poussette. Est-ce praticable, n’êtes-vous pas obligé de descendre/monter 10 fois du trottoir, de rouler sur la route car il est trop petit, pourrez-vous laisser en sûreté la poussette à l’entrée de la crèche/nounou ou vous faudra-t-il la ramener vide ou la laisser au boulot? … Irez-vous souvent faire des courses avec bébé dans la poussette ou trouverez-vous  une autre solution (conjoint.e, drive, internet) pour éviter ça? Bref, aucun jugement (à peine un peu d’ironie) mais voilà, la poussette n’est pas forcément la solution idéale. Et si un beau porte-bébé (physiologique) ou une écharpe de portage ne serait pas plus simple dans votre cas?

Je ne dis pas que les poussettes ne sont pas pratiques ! Je ne dis pas que si on a une écharpe, on n’a pas besoin de poussette ! Je dis que selon son mode de vie, son lieu de vie, son organisation, ses possibilités financière, on peut composer.

Biberon

C’est l’objet fétiche par excellence. Besoin d’illustre le coté infantile/enfantin : on va dessiner un biberon. Besoin de montrer qu’un objet est pour les bébés: on va dessiner un biberon. Etc.

Résultat de recherche d'images pour "biberon 19 eme siecle"

Et pourtant… pourtant, si vous allaitez, vous n’en aurez pas besoin les premiers mois. Il sera même à éviter le premier mois (et le plus longtemps possible) à cause du risque de confusion sein-tétine.

Ensuite, si vous continuez d’allaiter à la maison et qu’il en faut quand bébé est gardé : un ou deux suffiront bien pour la crèche/ nounou.

Si vous passez aux biberons ensuite, cf ci-dessous.

Si vous n’allaitez pas, pensez-vous que vous allez nourrir une armée mexicaine? Les choix en matière de biberonnerie sont florissants: en verre, en plastique, droit, coudé, anti-colique, anti ceci, pro-cela. S’y rajoutent les tétines: caoutchouc, silicone, gros débit, petit…Avant d’en acheter 50 en avance, juste une chose: vous ne savez pas ce que votre bébé va aimer. N’en achetez donc pas trop et vous verrez bien.

Avec cela, tous les ustensiles associés: stérilisateur, sèche-biberons… A savoir: il n’est pas nécessaire de stériliser les biberons, il suffit qu’ils soient bien lavés et essuyés. Pensez à votre cuisine: avez-vous la place de laisser 10 biberons sécher sur le pan de travail ou pas? Avez-vous un lave-vaisselle ou pas ? (les biberons peuvent sécher gentiment tous seuls dans le lave -vaisselle…).

Et si vous ne savez pas encore? Et bien laissez-vous le temps ! Un ou deux biberons d’avance seront suffisants, le temps que vous preniez vos marques, et à moins qu’une envie subite de donner trois biberons d’affilée ne vous prenne à  233h ou un dimanche après-midi (ce qui est tout de même assez rare!), il sera bien temps d’aller en acheter…

Par ailleurs, si vous allaitez et commencez à préparez l’adaptation au mode de garde, sachez qu’il existe d’autres manières de faire boire un bébé: au verre, à la pipette, à la cuillère… Voir ce site.

Table à langer

Résultat de recherche d'images pour "table à langer"

Peut-être que cette petite commode si mignonne en bois fait rêver, peut-être qu’on se voit déjà avec tous nos jolis produits répartis autour d’un tapis de lange moëlleux, peut-être qu’on pense plutôt à une table à langer pliable…

Résultat de recherche d'images pour "table à langer"

Une chose à savoir: la table à langer est un meuble dangereux pour les bébés! Voir ce que dit l’INPES et pour la prévention: cette vidéo.  La table à langer est pratique pour les parents, parce qu’on se casse fait moins mal au dos en changeant babychou. Mais une belle serviette sur le lit ou même par terre sur la moquette ou le tapis (propre!) peut faire amplement l’affaire. En se mettant bien à genoux pour éviter les sciatiques, c’est tout à fait jouable (note personnelle: la première nounou de ma fille n’avait PAS de table à langer. Et elle gardait trois à quatre enfants 10 h par jour cinq, jours par semaine…)

Encore une fois, pensez à vous, comment allez vous vous organisez: habiller et changer bébé dans la salle de bain, dans sa chambre, dans votre chambre?

Alors ma conclusion? Non, je ne ferai pas la liste des « vrais » « indispensables » « en vérité » parce que « moi-je-sais-tu comprends-j’ai-des-enfants » !

Non, j’ai plutôt envie de dire: écoutez-vous. Pensez à vous, votre mode de vie, votre budget, vos priorités, vos valeurs.

Et vous, avez déjà acheté des articles de puériculture parce que cela fait vous faisait envie/ parce qu’on vous l’a présenté comme indispensable et que, finalement, vous n’avez pas ou peu utilisé ?

Publicités

3 réflexions au sujet de « Des « essentiels » en puériculture, vraiment ? »

  1. Ping : préparation AAD : la liste de naissance | Une aventure familiale…

  2. Tout à fait d’accord avec toi 🙂 Il faut vraiment se détacher de ce qu’on croit indispensable à cause de la publicité et de l’entourage, et voir ce qui nous convient réellement à nous et à notre famille.
    Perso, je n’ai pas acheté grand-chose, et avec le recul rien ne m’est indispensable… même si certains trucs facilitent occasionnellement. J’avoue que l’écharpe de portage offerte par une amie me dépanne bien dans mes tâches quotidiennes, mais je sais aussi porter bébé avec un simple foulard ! J’ai donné la grosse poussette qu’on m’avait offerte car je ne sais pas conduire ces engins lol ; par contre j’ai acheté (et très peu utilisé !) une poussette canne (10€ d’occasion) quand ma 2e avait 2 ans et que j’étais enceinte de n°3 (mais je n’en avais pas éprouvé le besoin avec ma 1ère quand j’étais enceinte de n°2 alors qu’elles n’ont que 21 mois d’écart). J’ai une table à langer qu’on m’a donnée, mais je me débrouille sans. Je n’ai jamais utilisé de biberon car j’allaite, et quand il s’agit de donner de l’eau je le fais au verre. Je n’ai pas de lit/literie spéciaux pour les bébés ni de babyphone car bébé dort dans mon lit aussi longtemps que nécessaire. Bref, on peut toujours faire au plus simple 🙂

    • Merci pour ton témoignage. En effet, on peut toujours se de débrouiller. L’enfant à besoin d’amour, de bras et de lait avant tout ! (Moi non plus, je n’ai jamais utilisé de biberons !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s